4 jours intenses de navigation

Jour 1 :  Mardi passé nous avons débuté un périple de 4 jours de navigation consécutifs.  Nous avons ainsi quitté la ville de Solomon en début d’avant-midi et entrepris notre descente vers le Sud pour 47 miles nautiques.  Nous avons un vent qui nous pousse dans le dos, parfois calme, parfois plus mouvementé.  Le vent et la mer plus calme nous permettent même de faire un peu d’école.  Nous sommes heureux d’arriver dans cette petite baie de Mill Creek.  Il n’y a aucune ville, seulement quelques maisons/chalets qui ornent la rivière, l’eau est calme et il y a quelques bateaux ancrés.  Nous jetons notre ancre dans la deuxième baie, à coté du voilier My Passion, un couple de navigateur québécois, rencontré les jours précédents à Solomon.  Nous sommes charmés par ce petit bout de paysage.  Il est facile de s’imaginer par temps chaud en train d’explorer ces rives et se baigner dans l’eau.  Nous devons nous contenter d’en profiter pour une soirée seulement car nous désirons nous rendre à Norfolk le lendemain.  Et quel meilleur endroit pour faire le premier 5 à 7 sur le Aloha Spirit (il était temps!).  Ainsi nous invitons les équipages de My Passion et de Laissez Aller à venir socialiser avec nous pour quelques heures.  Les enfants sont heureux de faire visiter le bateau et de montrer leur chambre.  Nous passons de bons moments à échanger sur les différentes inquiétudes et joies de navigateurs. 
Camille, l'experte en écriture cursive.

Jour 2 : Encore une fois au petit matin, nous quittons de bonne heure; nous avons une grosse journée devant nous.  La distance qui nous sépare de Norfolk, Virginie est de 64 miles nautiques (environ 115 kilomètres).  Le soleil se lève, le ciel est parfois rose, parfois orangé, quel spectacle. 
Bonne journée!!
L’ancre est levée, nous remontons la rivière, il faut être prudent, il y a des hauts fonds le long de la rive.  Nous prenons la courbe, et qu’est-ce que j’aperçois au loin, une masse dans l’eau?? Non ce n’est pas une masse, il s’agit plutôt d’ailerons.  Il y a 5 dauphins qui tournent autour de notre bateau et nous souhaitent une bonne journée.  Quelle joie! Nos premiers dauphins!  Nous avons réussie à sortir Camille de son sommeil afin de venir observer le spectacle.  Elle aimerait les toucher. Ils sont tellement proches. Quoi de mieux pour commencer sa journée!! Merci la vie!  Nous apercevons également quelques pélicans, oiseaux impressionnants! 
Quel paysage!
Notre navigation vers Norfolk se passe également très bien. À la dernière minute, nous décidons de nous ancrer près de la base navale de Norfolk, un des mouillages recommandés par Skipper Bob.  Après 4 tentatives d’ancrage avec notre première ancre (une SQR), nous réussissons avec la deuxième ancre (Fortress) du premier coup.  Une chance car cette manœuvre se fait à bras donc c’est plus demandant de la part du Capitaine (!).  Il y a seulement un autre bateau dans cette grande baie et on comprend rapidement pourquoi.  Finalement il s’agit du terrain de pratique de la base navale. Ainsi nous sommes témoin de deux sauvetages en mer par hélicoptère à quelques 200 pieds de nous.  Les hélicoptères ont survolé nos têtes jusqu’à la nuit avancée.  Une belle nuit de sommeil en perspective…  Les journées qui commencent bien ne finissent pas toujours bien.  Mais nous sommes crevés et nous finissons quand même par trouver quelques heures de sommeil.

Jour 3 : Aujourd’hui c’est le début de la navigation dans l’intracostal.  Il s’agit d’un cours d’eau étroit à l’intérieur des terres qui se rend jusqu’en Floride.  Au début de l’intracostal, il y a la possibilité de prendre 2 chemins, le Dismal Swamp Canal ou le Virginia Cut.  La décision doit se prendre au Mile 7 de l’intracostal.  Le Dismal « garantie » une profondeur de 6 pied et le Virginia de 12 pied.  Nous avons un tirant d’eau de 5.9-6 pied.  Certains nous ont recommandé de ne JAMAIS aller dans le Dismal (Salut Dave!) mais tout le monde le fait (parole d’un certain Capitaine).  Nous avons hésité longuement.  Non seulement la profondeur est faible mais il y a également des possibilités de frapper des obstacles tels des troncs d’arbre.  Même notre bateau semblait vouloir emprunter le Virginia Cut – nous avons du rebrousser chemin car nous avons manqué la sortie pour le Dismal.  Ainsi nous avons été dans l’obligation d’attendre 2 heures de plus car nous avons manqué de quelques minutes l’ouverture de l’écluse.  Ca commence bien!  Il y a un écluse au mile 7 et une autre au mile 32 – South Mills.  Et entre ces 2 écluses, il y a un stress inutile qui augmente à chaque fois que le bateau frappe une branche d’arbre caché sous l’eau.  Il augmente aussi quand le « profondi-mètre » indique 5.2 pied – ca doit être des herbes longues!!  Eugene me rassurent; notre quille est faite d’acier, c’est fait fort. Vers 18 :00, nous ne pouvons plus avancer, nous sommes arrivés au pont et à l’écluse du Mile 32.  Nous « jettons » l’ancre dans le canal, nous sommes 3 bateaux à y passer la nuit.  Le canal est calme. La nuit devrait être paisible, tranquille cette fois-ci.
L'eau du Dismal est couleur rouge - pas trop invitant pour la baignade.
La fameuse écluse où nous sommes resté derrière..
On s'installe pour la nuit...
La vue de notre mouillage dans le Dismal... on voit un pont au loin, c'est l'automne ici aussi!
Jour 4 : C’est la fin du Dismal canal.  Aujourd’hui j’ai fait la paix avec le Dismal.  Une belle surprise se cachait derrière le Mile 32.  Des profondeurs de 12 pieds et plus, un paysage typique sud-américain.  C’est la réconciliation totale!!!  Arrivée à Elizabeth City, Caroline du Nord à midi.  La ville offre un quai gratuit pour 48 heures ainsi qu’une rose aux navigatrices.  C’est une pause de la navigation de deux jours afin de faire le plein et visiter la ville, les enfants ont besoin de bouger un peu…et les parents de renouer avec un sommeil récupérateur!!!

Julie en direct du quai gratuit à Elizabeth City, Caroline du Nord !! :-)
Aujourd'hui, les enfants ont décidé de participer aux manoeuvres!

La nature est calme!
La rose de Elizabeth City.





Commentaires

  1. Allo l'equipage du Aloha Spirit!

    Je suis avec Phil et Isa et nous venons de lire votre dernier article qui agrémente très bien notre tranquille samedi matin. Les paysages sont magnifiques et vous semblez tous bien en paix malgré les petites difficultés de la navigation..cela fait partie de l'aventure!

    J'ai été très contente de vous voir hier (même sans maquillage Julie!!!).

    Bonne journée! bisous à vous quatre xxxx

    Karine

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour à vous quatre

    Cela aurait été dommage de manquer Elizabeth City, les gens sont tellement recevants. Vos photos sont réellement belles. Merci de partager votre voyage avec nous.
    Bonne suite.
    Sophie Ann

    RépondreSupprimer
  3. Allo Vs 4,
    Très beau reportage..en description et en photos Par sa beauté l'environnement que vs cotoyéz vs récompense bien n'est ce pas...

    c'est beau de vs voir.Vs semblez de plus en plus confortable ds votre nouvelle vie...

    On vs embrasse

    Denise et Pierre

    RépondreSupprimer
  4. salut enfin un peu de chaleur...et de repos...des beaux dauphins...et un beau lever de soleil...
    on pense à vous
    bizoo
    san

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour vous quatre
    Depuis le début, on a l'impression de vivre cette aventure avec vous, sans les aléas que ça représente.
    Bonne chance
    Louise et André

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire